l'ub ou l'autre

L’un et l’autre

"L'autre, c'est le prénom qu'on donne aux gens qu'on déteste."

L’autre c’est la représentation de la séparation, avec la source, avec l’unité. 

L’autre, c’est tout ce qu’on rejette de soi-même. 

C’est tout ce qu’on n’aime pas en soi. 

Tout ce qu’on a du apprendre à détester pour être accepté. 

Tout ce qu’on n’accepte donc plus en soi, pour correspondre aux attentes de ceux qui prétendent nous aimer inconditionnellement.

Mais on oublie que l’autre, c’est nous.

C’est toi, c’est moi. 

Et que s’il est question d’amour inconditionnel, il est question de commencer par « soi-m’aime ».

Alors, si on étend un peu sa perception, et qu’on accepte de marcher dans les chaussures de « l’autre », n’importe quel autre, même celui qui nous a fait beaucoup de mal, on peut découvrir qu’on peut se faire les mêmes ampoules aux pieds, que le talon fait mal pareil, que le pied est aussi coincé car le cuir est trop tendu, que la semelle est aussi dérapante, que les lacets sont aussi durs à défaire… etc… 

Et ainsi, on apprend à comprendre, à pardonner… à aimer l’autre… en soi-même.

L’autre n’existe pas. 

Il n’y a que soi. 

Et des parties de soi qu’on n’aime pas assez, et qui se reflètent, dans « l’autre ». 

L’autre c’est notre miroir perpétuel qui nous raconte quelque chose à propos de nous. 

L’autre, c’est toi, c’est moi, c’est nous.

#coachingrelationnel #coachingpersonnel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.